Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 10:24

 

 

je décale mon article africain pour coller à l'actualité d'une amie blogueuse : Lautreje, chez qui on lit ceci : 


Garde-toi un peu de folie pour la ménopause ! (Woody Allen)

 
et qui est visible  et


bouquet1709.jpg

 

bon anniversaire !

 


Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 10:26

 

 

Pleine peau

mou satin

cette rose faisant exprès d’être jolie

s’appliquait à ourler un sourire équivoque

et bras ballants nous faisait regretter qui vient.

 

de ce léger cri-plainte magnifiée

in la nervure patiente

elle écoula son poison :

le temps qui va

le temps qui va l’endormir

le temps qui las des mots

le temps qui las des lits

couche le voeu murmure

 

et il horizontalisera notre désir

au plat feuilleté d’un marbre.

 


Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 10:32

 

 

Dans

le chuchotement massif de son poids sur le sol de la forêt,

mon pas répète le pas de précédents humains.

Dans le chuchotement massif

de son poids sur le sol de la forêt,

mon pas s’empreint, fidèle,

de leur cheminement.

 

Nous, hommes,

que croyons-nous,

qu’osons-nous dans la solitude multiple des bois

face au peuplement pérenne qui nous envoie

au miroir d’une impression fugace

la vanité de cet apprivoisement de la nature ?

 

Et cette marche au reward impossible

scande en écho

le passage furtif d’une espèce entière

qui ne se voit mourir

(le passage furtif

d’une espèce entière qui ne se voit finir).

 


Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 10:30

 

 

Je vais essayer de jouer le jeu

nous allons recoller les notes du thème

mais les vieux fantômes reviennent parfois encore

persistent à vouloir nous causer maints dommages

et une montgolfière m’élève l’âme.

 

cette altitude au coeur, cocktail en or.

 


Partager cet article
Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 10:34

 

 

 

Je te préviens

disait-elle

si tu ne viens pas demain

après-demain je me désespérerai

(avec une corde,

ou des médicaments recommandés pour la mort violente).

et elle finissait sa crème glacée

à petits coups de langue

ce qui faisait des bruits mouillés dans le téléphone

puis des croquements d’un goût fruité,

une noix, par exemple.

 

elle était menue

ne le savait pas

elle avait lu Ramuz

dans le désordre d’une saison pluvieuse.

 


Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 10:29

(Pyla sur mer)

 

bien dégagé derrière les oreilles

le soleil ri d’avoir repoussé

tous les nuages à 361 degrés

 

une eau clapote somnolente ;

la nuée orientale usine son aciérie menaçante,

a déjà gagné la moitié du bassin

 

et le soleil rit

déployé dans son lit défait

de ce qui ne le concerne pas.

il va se coucher

 

pas pressé

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:31

 

 

régénération, mot bizarre, clair et en forme de planète... le fait ?


la dernière fois était un jour de soif et de lumière
 

 

alyon01.jpg

 

de chaleur et de rondeur

 

alyon02.jpg


hier soir le bébé garçon est né :

 
belle vie à lui, à tous, et bonne énergie pour la suite !...

 

Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 10:28

 

 

moi, je guettais

un regard qui m’habillerait

petite,

enfant,

peu définie.

 

 fillette floue bruit 2

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 10:18

Lyon-13.jpg

Claire m'a fait penser à la tragédie grecque, en parlant l'autre jour de l'Odyssée (qu'elle écrivait eaudyssée)

il y a quelques années, charmée par l'écriture d'Henry Bauchau, bouleversée par son appropriation de la littérature grecque (Diotime et les lions, Antigone, Oedipe sur la route...) j'ai eu l'idée de voir tous les spectacles liés à cette littérature pendant un an

quel voyage ! quelles claques ! quelle indigestion ! 

quelles désillusions parfois, car j'allais voir sans sélection préalable : le Hippolyte que j'ai vu un soir rue du Chevaleret avait tout du représentant de commerce, le Phaedra's love ruisselant de dégoût de Sarah Kane me laissa dans une répulsion nauséeuse

la Médée portée à bouts de nerfs par Isabelle Huppert face à Jean-Quentin Catelain me subjugua

il y eut Les Bacchantes, une autre Médée, Oedipe roi de Pasolini, Bauchau lu par lui-même, Jason et les Argonautes version Hollywood, un Mythos décapant à la Cartoucherie, une visite conférence "D'après l'Antique" au Louvre, l'Orestie, Phèdre... le pire c'est que je remarque que cette même année j'ai trouvé le moyen de me "distraire" avec Salomé, L'épopée de Gilgamesh, le Tasieh... du léger ! 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 08:44

 

 

oui, je parle latin.. quelqu'un ici doutait-il de ma culture classique ?....

donc voilà un bonus, c'est à dire ?

... un article (le mot est fort...) en plus de l'article du jour

je sens bien un peu plus chaque jour

que ma série "descente en traboules" fait plutôt baisser ma cote !

un collage magique pour respirer :

 

oiseau bleu

 

Partager cet article
Repost0