Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 11:10
société bidons ?
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 20:32

 

 

"j'ai fait un prélèvement, mais il s'est avéré que c'était juste de la chair humaine"

 

(...?...)

Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 11:49
le chat qui ne voulait pas lire
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 11:27
matière lumière
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 11:17
air mer terre
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 20:22
 
RER B
 
Sournoisement,
le petit garçon me regarda en baillant.
il était beau,
les yeux un peu globuleux,
les cheveux blonds courts et bouclés.
le père, un Belge, portait des lunettes de vue.
au niveau des Etablissements Hautdecoeur,
un sentiment de légèreté commença à s’installer en eux.
une couverture nuageuse opaque
les confortait dans cette impression d’intimité.
une placidité joyeuse régnait.
 
 
 
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 11:14
sortir de là
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 11:04

 

ou plutôt horlogeage façon bricolo débrouille

héroïne : ma montre

action : changement de pile

moyen : une lame de rasoir

(pas trouvé autre chose de fin pour dévisser la vis... ça a marché, merci !)

 

 

bricolage
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 21:15

(c'est net, il pleuvait)

c'est net
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 11:21

je vois trouble ou les dés sont flous ?...

trouble
Repost 0
Published by Lafo
commenter cet article

  • : L'HUMEUR DE LAFO
  • L'HUMEUR DE LAFO
  • : vers la clarté... avancer à découvert, avec des zones moins nettes, des tergiversations et revirements, qui sait, des emballements ? et dans l'écheveau : ma ligne à moi
  • Contact